1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Les résident·es des Ateliers de Paris exposent à Milan

Catégorie : Nos actualités / Actualités des résident.es / Événements et expositions

Exposition - Les résident·es des Ateliers de Paris à Milan

Du 14 au 18 avril

À l’occasion de la Design Week de Milan, le Bureau du
Design, de la Mode et des Métiers d’art de la Ville de Paris présente 11 designer·euses au LABO à Milan.


La Ville de Paris, capitale de la création, affirme son soutien aux jeunes créateur·rices du secteur en offrant la possibilité à 11 résident·es des Ateliers de Paris d’exposer au sein du LABO
À la croisée du design et de l’artisanat, ils présentent des pièces d’exception et des échantillons de leurs recherches. Alliant innovation, savoir-faire traditionnel et démarche prospective, ils proposent de nouvelles esthétiques et démontrent la force créative des talents parisiens.

Le LABO est un nouveau lieu à Milan entièrement consacré à la décoration haut de gamme et à l’univers du design de collection
où l’artisanat créatif et l’innovation rencontre l’art.
Niché dans le quartier industriel de Milan, le LABO tire son nom de son site. En 1947, le professeur Rodolfo Ferrari a créé SPA Società
Prodotti Antibiotici et a été l’un des premiers à produire des antibiotiques en Italie.
Quelques années plus tard, sa petite-fille Alisée Matta, elle-même créatrice, décide de consacrer la section de pharmacologie et d’autres espaces inutilisés du site à la promotion de la création
au sens large.

Les designer·euses des Ateliers de Paris

Antonin Mongin

Antonin Mongin est docteur en design (Ph.D.) et artisan-designer
textile spécialisé dans la textilisation de fibres rares et singulières. Sa recherche vise à développer une alternative exclusivement végétale à la fausse-fourrure synthétique (issue de procédés pétrochimiques) pour l’architecture d’intérieur, le mobilier ou la mode. Les résultats générés prennent la forme de fausses-fourrures artisanales imitant celles des animaux les plus chassés ou élevés pour leurs peaux.

Chloé Valorso

Diplômée de Central Saint Martins et du Royal College of Art, Chloé Valorso crée des bijoux sculpturaux pour nos corps et nos intérieurs dans une pratique expérimentale des matériaux. Une collection d’objets et d’articles pour la maison émerge d’une nature fantastique où les éléments sont transformés.
Chloé joue avec les matériaux dans une réalité liminale. Les formes végétales et animales se fossilisent dans le bronze, les minéraux deviennent psychédéliques dans une alchimie colorée. Les
veines du marbre deviennent multicolores, les symboles se mêlent au dessin de la pierre. Une réinterprétation contemporaine des pierres des lettrés Chinois du 17ème siècle, inspirée des agates, des marbres et des dendrites, qu’elle nomme : Dream Stones.
La collection de pierres est réalisée avec le soutien de la marbrerie de Vitry.

Atelier George

L’Atelier George est un studio français, de design et de soufflage
de verre. Grâce aux techniques du verre en fusion, chaque objet est dessiné puis façonné par deux co-fondateurs, Eve George et Laurent Fichot. L’Atelier présente des extraits de sa dernière Collection « Cime » créée à partir d’un travail de prise d’empreinte de végétaux secs dans du verre soufflé.

Atelier Mayeul Gauvin

L’atelier Mayeul Gauvin réalise des peintures et matières sur mesure à destination de la décoration et du design. Mayeul présente une série de créations inédites, en ouvrant l’atelier de décor mural aux créations peintes en volume. Vouées à perturber la frontière entre le vrai et le faux, ces créations s’inscrivent dans l’héritage du trompe-l’oeil, au travers d’une ambiguïté assumée entre pierre et matière organique. Des échantillons réalisés lors de projets sur mesure sont également présentés afin de mettre en lumière le processus de création de l’atelier.

Studiofoam

Chaque création du Studiofoam, créé par la designer Caroline Venet en 2018, défie le potentiel des matériaux, dans une approche prospective où le rapport à la peau est omniprésent. Caroline Venet conçoit son studio comme un laboratoire. Elle cultive une approche expérimentale des matériaux à travers des projets de design durable, souvent en réemploi et en collaboration avec des artisans. Axé sur les textures et formes douces incitant au toucher, son travail tend à nous rapprocher des corps et surfaces qui nous entourent et raccomoder le vivant. Depuis 2020,
Caroline développe une recherche sur le réemploi des chutes de cuir destinée au design d’objet, mobilier et espace.

Studio Quiproquo

Le studio Quiproquo est composé de deux designers / artisans.
Considérant l’environnement et ses acteurs comme point de départ de tout projet, il propose des objets narratifs ancrés dans un territoire, qui interpellent autant par leur forme que par leur usage.
Inspirée des pièces d’étaiements en bois que l’on retrouve dans la
construction et la réfection de bâtiments, la série
« Porteur Porté » présentée joue avec les équilibres. D’un objet à l’autre, la pierre et le bois s’alternent, celui qui est porteur devient l’élément porté et inversement.
C’est avec un regard de designer mais également d’artisan, que le studio appréhende ces deux matériaux. Naturellement ils ont amené la pierre sur un terrain qui leur est plus familier, celui du travail du bois. D’une part en développant des assemblages d’ébénisterie mais également en jouant avec les limites techniques de la résistance de la pierre, avec des sections fines et des portes à faux.

Lucille Boitelle

Lucille Boitelle est peintre ornemaniste. Basée à Paris, elle réalise
des motifs et décors panoramiques résolument modernes et peuplés de symboles. Portée par une volonté ensemblière, Lucille propose deux pièces Adachi et Bindu dessinées respectivement pour les maisons Casamance et Larsen. Malgré leurs univers distincts, les faire dialoguer c’est convoquer tout un imaginaire de grand voyageur. Adachi, panoramique imprimé sur textile, évoque le jardin paysage et l’espace sensible. Tandis que Bindu, broderie au motif abstrait, raconte par le fil une histoire d’universalisme,
de reliefs et de transparences.
Morceaux choisis, instantanés, Lucille voit dans la sélection des pièces qu’elle présente une extension de sa démarche créative.

Juliette Berthonneau

Juliette Berthonneau est designer textile. Elle développe des tissus tridimensionnels innovants pour la décoration d’intérieur, l’architecture et l’art. La collection Bouncing Patterns est une recherche de tissage Jacquard tridimensionnel tubulaire, en creux, modulable, amortissant et autoportant. Son design à la fois esthétique et technique, est une solution durable aux problématiques d’acoustique, à l’isolation thermique, et pourrait devenir un tissu d’ameublement alternatif innovant. Tissages 3D, surfaces plissées, Juliette crée des textiles innovants, autoportants et singuliers. Soucieuse d’améliorer les méthodes de production textile, elle explore tant les technologies industrielles que les savoir-faire artisanaux.
Elle utilise le pli pour structurer la matière, propose des surfaces à la fois flexibles et rigides, des formes légères et motifs en volume. Aussi, elle questionne la façon dont le textile tridimensionnel peut être une réponse sensible aux problématiques de confort dans l’architecture d’intérieur.

Miles Le Gras

Miles Le Gras conçoit des objets dont la création oscille entre pièce unique et production en série. La matière est au coeur de sa recherche, étudiant son histoire ainsi que ses propriétés physiques, poétiques et techniques. À travers sa collection d’objet, Miles Le Gras explore la mise en œuvre de matériaux iconiques de l’architecture parisienne. Avec des pièces de mobilier, il met en lumière les savoir-faire patrimoniaux que sont la couverture de zinc ainsi que la taille de pierre. Initié à l’étude des outils et techniques d’assemblage qui permettent de façonner ces matières, il recrée le dialogue entre ces surfaces intemporelles disséminées dans le paysage architectural de la ville. Chaque objet est produit à la main à partir de matériaux locaux, dans son atelier à Paris.

Carbone14.studio

Carbone14.studio est une agence de design d’objets, de mobilier et d’espaces fondée en 2020 par Julien Gorrias. Avec un parcours éclectique, incluant le théâtre, l’artisanat et la robotique, il a fondé sa réflexion sur la fonction et l’âme des objets. Il place la « conception positive » au cœur de son travail : une démarche de design valorisant et prévoyant l’usure, la longévité et le faible impact environnemental d’un projet, pour créer des objets responsables, durables et utiles.

Cécile Gray

Le studio de création Cécile Gray développe des matières
d’exception pour les marques de luxe, à la fois innovantes et réalisées de façon artisanales. À travers une série d’échantillons et de maquettes tridimensionnelles, elle décline les motifs, les textures et les volumes pour entrer en dialogue avec la matière et proposer une nouvelle expérience sensorielle. Aussi c’est par l’expérimentation, le geste et le contact avec la matière qu’elle reconnecte le design et l’artisanat.

Informations pratiques
Du 14 au 18 avril 2024
14 avril 2024 de 10h à 21h (journée presse)
15, 16 et 18 avril 2024 de 10h à 19h
17 avril 2024 de 10h à 22h
Le LABO – bâtiment de la Fondation
1er étage
Via Bella 6 – 20143 Milan – Italie

Dossier de presse

Sur le même sujet