Le Bureau du Design, de la Mode et des Métiers d’Art de la Ville de Paris présente à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, l’exposition Terrain de jeux, la création rencontre le sport.
Le sport est fait de pratiques et de compétitions mais aussi de formes, de couleurs et de mouvements qui sont autant de sources d’inspiration pour les artisan·nes, les créateur·ices de mode et les designer·euses. De nombreux objets, vêtements, accessoires et installations sont pensés, dessinés et réalisés pour promouvoir la pratique sportive, l’améliorer, la détourner ou la transcender. Les projets présentés au sein de cette exposition racontent comment le design, la mode et les métiers d’art interagissent avec le monde du sport et s’en inspirent, créant des rencontres toujours fructueuses. Parmi les terrains d’expérimentation, on retrouve la récompense, le jeu, le mobilier urbain, la performance ou encore la mise en mouvement.

La scénographie signée Mathilde Gullaud, invite le public à entrer sur le terrain de la création, à prendre part au jeu dans un espace dédié au basket ball et à passer lui aussi du côté de la création avec des ateliers de customisations et d’upcylcing.

Avec : 5.5, Anicet, Bina Baitel, Juliette Berthonneau x Victor Guerithault, Cluzel / Pluchon, Sophie Cure x Clémentine Fort, Pauline Deltour, Céleste Durry x Julien Colombier x Trajectoire Studio, Dimitry Hlinka, Marianna Ladreyt, Steven Leprizé, Martial Marquet, Alexandre Moronnoz, Noir Vif, Sandrine Nugue, Slau Design, Inga Sempé, Unqui Designers et Ionna Vautrin.

Dimitry Hlinka – 1

Issu d’un double cursus en métiers d’art et design à l’École Boulle dans les ateliers d’ébénisterie et de marqueterie puis en design d’événement, il a développé une sensibilité aiguë aux questions établissant un lien entre artisanat et innovation.
Fort de compétences techniques et conceptuelles, il revendique une pratique créative fondée sur l’exploration des propriétés mécaniques, esthétiques et fonctionnelles de la matière.
Les projets qu’il mène, le plus souvent en collaboration, sont le fruit d’un regard favorisant des démarches de créations inédites, entre expertise et expérimentation.

Sophie Cure x Clémentine Fort – 2

Sophie Cure développe depuis 2012 une pratique du design graphique transdisciplinaire. Nourrie par les arts vivants, elle mène, en parallèle de son travail de commande, une recherche artistique autour du langage et du jeu qu’elle développe dans le cadre d’expositions, de performances et de publications.

Clémentine Fort est artiste associée du Bel Ordinaire. Elle développe depuis 2005 un travail qui met en jeu la sculpture, la photographie et l’écriture. Actuellement, elle crée des objets qui mobilisent, pour les recomposer, les vocabulaires graphiques des modes de circulations et de parcours dans des zones spécifiques.

CLUZEL / PLUCHON – 3

Fondé en 2015, le bureau CLUZEL / PLUCHON a été créé par Sébastien Cluzel et Morgane Pluchon. Leur démarche consiste à créer des objets du quotidien en questionnant l’usage, leur perception dans l’espace ainsi que leur mode de production. Pour concevoir des produits fonctionnels, pérennes et élégants, c’est une esthétique de l’économie et de l’usage qui dirige l’ensemble de leurs créations. La compréhension des outils industriels et artisanaux mis à notre disposition est toujours la première étape du processus de développement.

5•5 – 4

5•5 est un studio collectif de design global fondé en 2003 par Vincent Baranger, Jean-Sébastien Blanc, Anthony Lebossé et Claire Renard. Le studio 5•5 rassemble aujourd’hui des talents créatifs pluridisciplinaires dans une démarche de design durable. Ils accompagnent les entreprises et collectivités pour se réinventer et affronter les enjeux de la transition écologique.

Bina Baitel – 5

Bina Baitel, Architecte DPLG diplômée de l’École National Supérieure d’Architecture de Paris La Villette, fonde son studio de design et architecture à Paris en 2006.
Son travail est récompensé par de nombreux prix : Prix du VIA en 2008, le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris et le Premier Prix de la Cité Internationale de la Tapisserie d’Aubusson en 2012 et le prix FD100 du French Design qui salue son rayonnement international en 2024.

Inga Sempé – 6

Inga Sempé est une designer française née à Paris et diplômée en 1993 de l’ENSCI-Les Ateliers.

Depuis sa résidence en 2000 à la Villa Médicis à Rome, elle travaille en tant u’indépendante. Elle a commencé à collaborer avec les entreprises italiennes Cappellini et Edra. Celles-ci seront suivies d’autres sociétés françaises, japonaises, italiennes ou scandinaves telles HAY, Ligne Roset, Wästberg, Magis, Alessi, LucePlan, Mutina, Røros, Moustache, Svenskt Tenn, iittala…

Ionna Vautrin – 7

Ionna Vautrin est une designer française dont les créations combinent douceur et précision des lignes au service des espaces publics et privés. Son travail est une rencontre entre poésie et industrie où chaque création s’inscrit dans une écriture commune.
Le succès de la lampe Binic éditée par Foscarini en 2010 attire l’attention sur son travail. À la demande de la SNCF, elle conçoit la lampe TGV installée dans les trains à grande vitesse français. Le diocèse de Paris lui a confié la réalisation des 1 500 chaises qui accueilleront les fidèles de Notre-Dame de Paris à sa réouverture fin 2024.

Pauline Deltour – 8

Pauline Deltour est née en 1983. Après des études en design objet aux Arts Décoratifs de Paris, elle fait ses gammes auprès du designer allemand Konstantin Grcic avant d’ouvrir son propre studio à Paris en 2010.

Depuis, elle a multiplié les collaborations avec toujours, quel que soit le produit, un design d’une apparente simplicité et d’une élégance maîtrisée mais non dépourvu d’ingéniosité. 

La facette artistique, qui lui est chère, rejoint une dimension plus pratique, résolument tournée vers l’utilisateur. La précision, la netteté d’un trait à la fois aïgu et délicat, la recherche de la ligne juste, le choix de couleurs et de matières, d’assemblages et de compositions concourent à l’identité de son travail.

Pauline Deltour est souvent citée parmi les figures majeures du design français contemporain. Le décès prématuré en septembre 2021 de l’étoile filante du design suscite de nombreuses réactions. Depuis lors, son studio continue de donner vie à certains projets, pour célébrer son talent et perpétuer son héritage.

Steven Leprizié – 9

Steven Leprizé est un ébéniste créateur de 35 ans, formé à l’école Boulle où il enseigne aussi depuis 2011. En 2009, il fonde ARCA, un atelier reconnu pour ses innovations autour du bois. Imprégné par les traditions et les sciences, il développe des matériaux innovants : bois gonflable, techniques de marqueterie… Il travaille dans son atelier de 600m2 près de Paris avec une équipe de 10 collaborateurs artisans et designers pour qui les projets n’ont pas de limite.

Anicet – 10

À l’issue d’une formation en sciences politiques, d’un master et d’une expérience de 5 ans en innovation technologique et en entrepreneuriat, Elia Pradel lance Anicet (Bijoux). À travers la récupération et la réutilisation de bijoux anciens, Elia réalise des compositions qui forment de véritables structures rythmiques inspirées par son héritage culturel créole. 

Anicet propose de renouer et tisser des liens entre des savoir-faire oubliés et l’exigence de la création contemporaine. En parallèle de ses collections, Elia développe des partenariats dans les arts plastiques et vivants, la mode et le design.

Alexandre Moronnoz – 11

Alexandre Moronnoz a été diplômé de l’ENSCI-Les Ateliers, en 2003. Il exerce son activité de designer à Paris. Par le projet, il développe une approche contextuelle du design.

Ses premiers projets d’assises urbaines lui ont valu quelques récompenses : Étoile du design, Grand Prix de la Création de la Ville de Paris.

Le design urbain qu’il affectionne particulièrement est un domaine riche et complexe, une merveille pour un métier d’arpenteur. Le projet PODIUM en est une belle itération.

MARTIAL MARQUET STUDIO – 12

Créée en 2015, MARTIAL MARQUET STUDIO, est une SASU d’architecture qui croise l’architecture, la scénographie et le design.

Depuis plusieurs années, nombre des réalisations du studio sont orientées vers la conception d’espaces de convivialité et d’accueil. Réalisées dans le cadre d’aménagements urbains et de paysage ou d’équipement publics ou culturels, pérennes ou éphémères, hybrides et évolutives, ses constructions prônent une efficacité de forme et d’usage, plaçant l’expérience de l’usager au cœur du projet.

Sandrine Nugue – 13

Sandrine Nugue est une créatrice de caractères typographiques. En 2015, elle dessine l’Infini, première commande publique d’un caractère typographique initiée par le Cnap.
Plusieurs de ses caractères ont reçu le Certificate of Excellence in Type Design par le Type Directors Club de New York.
En 2018, elle reçoit le Grand Prix de la Ville de Paris en tant que jeune designeuse.
En 2024, son caractère Infini a été choisi pour la Panthéonisation de Missak & Mélinée Manouchian.
Son travail est rentré dans les collections du Cnap et du Musée des Arts Décoratifs de Paris.

Unqui Designers – 14

Unqui designers est un collectif de designers fondé en 2009 par Arnaud le Cat, Esther Bacot, Luther Quenum et Coralie Frick, incubé aux Ateliers de Paris en 2010. 

L’esthétique de leurs créations sert un usage, avec simplicité et légèreté, tout en supportant un propos fort : développer une nouvelle façon d’être, d’agir, d’apprendre.

Cette approche leur a notamment permis de remporter des prix prestigieux, comme le Prix Émile Hermès et le Prix Jean Prouvé, et de déposer six brevets.

Céleste Durry x Julien Colombier x Trajectoire Studio – 15

Céleste Durry est styliste et directrice artistique. Après son diplôme de l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, puis une collaboration de 15 ans avec le créateur XULY.Bët,elle crée Studio Rice, marque cross-culture, unisexe, intemporelle et singulière.

Julien Colombierest un artiste français qui vit et travaille à Paris. Fortement influencé par le monde du graffiti, l’art japonais, Matisse et Keith Haring, ses supports vont de la toile au papier, en passant par le mur, le bois ou l’installation.

Trajectoire Studio produit des actions artistiques autour du sport. Démocratiser l’art par la passion, créer la rencontre et le dialogue ainsi que promouvoir le sport responsable, sont les valeurs essentielles qui guident les réflexions du studio.

Juliette Berthonneau x Victor Guerithault – 16

Juliette Berthonneau est une designer textile basée à Paris. Elle développe des tissus tridimensionnels innovants pour la décoration intérieure, l’architecture et l’art. Tissages tridimensionnels et surfaces plissées, elle crée des textiles autoportants et sculpturaux. Soucieuse d’améliorer les méthodes de production textile, elle explore à la fois les technologies industrielles et les savoir-faire artisanaux. Elle utilise les plis pour structurer les matériaux, joue sur les contrastes entre volume et légèreté, ainsi que sur les notions de solidité et de douceur.

Victor Guerithault, designer spécialisé dans les cerfs-volants et les structures aériennes est diplômé à l’EESAB Rennes. Passionné par les structures légères, les architectures et les cerfs-volants, il a trouvé le moyen de dépoussiérer les systèmes aérodynes de manière ludique. Ici, le but n’est pas simplement de faire voler votre cerf-volant mais de le construire de A à Z et aussi de pouvoir le transformer en quelques minutes. Ce jeu basé sur des pièces 3D spécialement créées pour ces cerfs-volants, permet la construction de plus de 300 formes différentes. 

Noir Vif – 17

Fondé en 2011 par André Fontes et Guillaume Lehoux, le studio de design Noir Vif crée et fait exister des objets et des services qui associent créativité, pertinence d’usage et exigence environnementale. Le studio accompagne collectivités territoriales, artisans et industriels, depuis la (re)définition du besoin de design jusqu’à la phase de production lorsque cela est nécessaire. Noir Vif a reçu la récompense Dialogues du Prix Liliane Bettencourt pour l’Intelligence de la Main® 2019.

SLAU Design – 18

SLAU est un studio de design spécialisé sur les questions de transition écologique et d’innovation sociale. SLAU imagine et conçoit des projets multidisciplinaires et transversaux. Il a été fondé par la designer Laurine Schott, qui après une première vie dans le spectacle vivant, s’est convertie aux Beaux-arts de Lyon et à l’ENSCI-Les Ateliers. Elle développe depuis une pratique sur le design comme outil de société, porteur de questionnement critique et de discussion.

Marianna Ladreyt – 19

Marianna Ladreyt, designer française, née en 1990, a grandi à Six-Fours-les-Plages, dans le sud de la France. 

Son studio de design éponyme basé à Paris, créé en 2019, développe du prêt-à-porter, des accessoires et du mobilier. Un prisme d’objets large, empreint d’humour et d’innovation qu’elle applique aussi en collaboration avec d’autres marques et fondations.

Le concept d’upcycling et de revalorisation de matières est fondamental pour son studio et fait partie intégrante du processus de création des projets. 

Ses dernières collections présentent notamment des objets protéiformes faits à partir de bouées de plage revalorisées.

Informations pratiques
Galerie des Ateliers de Paris
30 rue du Faubourg Saint-Antoine, 75012

Du 13 juin au 27 septembre 2024
Fermeture du 10 au 25 août.
Du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h.
Ouverture le 1er samedi du mois de 10h à 13h et de 14h à 18h.

Entrée libre

Dossier de presse